Claude Rapin
-
AFGHANISTAN

-
DŽlŽgation archŽologique franaise en Afghanistan (DAFA)
-
Aì KHANOUM

A• Khanoum :
     Alexandre le Grand traverse cette rŽgion de Bactriane orientale au nord de l'Afghanistan au printemps 328 av. n.. LocalisŽe au confluent du Darya-i Pandj (Ochus antique) et de la Kokcha (Dargo•dos antique), la ville est refondŽe ˆ l'Žpoque sŽleucide, vers le tournant des IVe-IIIe s. av. J.-C., et dŽtruite vers 144 av. J.-C. sous le rgne du roi grŽco-bactrien Eucratide Ier (vers 171-144 av. J.-C.), dont elle a portŽ le nom (Eucratidia). Le nom indigne original de la ville pourrait avoir ŽtŽ *Oskobara ("haute rive" [selon la traduction de Pavel Lurye]). A• Khanoum n'Žtant pas sur l'Oxus, une identification avec Alexandrie de l'Oxus (ou "Oxienne") est exclue;  cette dernire doit tre localisŽe en aval du confluent du Darya-i Pandj/Ochus et du Wakhsh/haut Oxus, non sur l'Oxus comme Termez ou de Kampyr-tepe, mais dans la partie centrale du Sherabad-darya, l'Oxiane des anciens (ˆ Sherabad?).
     L'urbanisme de la ville (plan, fig. 1 et 2) est marquŽ par une occupation intra et extra-muros, un puissant systme de fortifications, un palais royal avec une trŽsorerie, des sanctuaires de caractre syncrŽtique grŽco-oriental, un hŽr™on, un mausolŽe royal au centre de la citŽ et une nŽcropole hors-les-murs, un gymnase, un thŽ‰tre et une fontaine de type hellŽnique, des quartiers rŽsidentiels. Parmi les trouvailles figurent des inscriptions sur pierre, sur cŽramique et sur mŽtal, un papyrus et un parchemin grecs, des monnaies, des objets provenant d'un butin rassemblŽ en Inde, etc.


Recherches :
A• Khanoum :                         TrŽsorerie du palais royal (Eucratide Ier)
A• Khanoum et Bactriane :     Papyrus grec, inscriptions Žconomiques grŽco-bactriennes